jeudi 10 avril 2014

Souvenance, Pauline Delpech



Mon avis : Une très bonne lecture.
 
Quatrième de couverture :
 
Une plage de l’île d’Oléron, un soir de printemps. Julie prend soin de sa mère, Élisabeth, qu’elle aime profondément. Atteinte de pertes de mémoire, qu’on devine dues à une tumeur, celle-ci se laisse bercer par l’affection joyeuse dont l’entoure sa fille : pour lutter contre l’oubli et éclairer ses derniers jours, Julie lui raconte leur histoire. Dans ses mots, Élisabeth émerveillée redécouvre indéfiniment sa propre vie et tente de s’approprier ce passé qu’elle ne reconnaît pas. De petites incohérences en dissonances, elle ne parvient pourtant pas à accorder ses souvenirs vacillants avec ce récit. Est-elle vraiment la femme que lui décrit Julie ? Que lui cache-t-elle ? Au gré des allers-retours dans la mémoire intermittente d’une femme vulnérable, ce conte d’une beauté fragile est une magnifique déclaration d’amour. Lumineux et poétique, il aborde avec délicatesse le sujet de l’altération mentale et de la perte d’un être cher.
 
Mon avis :

J'ai acheté ce livre sans en avoir entendu parler par qui que ce soit avant, ni avoir vu ou lu des avis.
C'est le résumé qui m'a beaucoup tentée et l'envie de découvrir Pauline Delpech, j'étais très curieuse d'en savoir plus.

Globalement, je ressors de cette lecture sans regrets et agréablement surprise.

J'étais intéressée par un roman abordant le thème de la perte de souvenirs. Et j'ai été très prise dès le début du livre par l'histoire de Julie et d'Elizabeth. L'auteur a en fait laissé au fur et à mesure des pages des indices pour le lecteur qui font que nous nous posons des questions sur la véracité des propos de Julie. Et au fur et à mesure des pages, l'envie de connaître la vérité s'accroit.
On trouve en réalité au centre de ce roman le thème de l'amour. Jusqu'au aller pour protéger une personne par amour ? Etre face à une personne qu'on aime profondément et qui a perdu la mémoire... Comment répondre à toutes les questions que cette personne se pose avant de mourir ? Doit-on, pour son bien, sélectionner les plus beaux moments de sa vie, voire embellir les plus mauvais ? La vérité est-elle toujours bonne à dire , à entendre, dans les derniers jours de sa vie...?
J'ai adoré me poser ces questions en compagnie des personnages, et j'ai beaucoup aimé la façon dont l'histoire nous embarque dans ces questionnements..
J'ai vraiment apprécié la fin, j'ai adoré les révélations sur la vie d'Elisabeth...

Je vous recommande au final cette lecture, même si ce grand format qui a peu de pages ( et avec une police assez importante) semble cher par rapport au temps qu'on passe à le lire.
Si vous pouvez l'emprunter ou l'acheter d'occasion, c'est toujours ça a prendre.

J'attends vos avis si vous l'avez lu aussi... ;)

 

1 commentaire:

  1. Pas lu, mais rien que le titre m'attire. Dans ma PAL bientôt alors!!

    RépondreSupprimer